Free Mobile commercialisé dans les super marchés ?

Free Mobile commercialisé dans les super marchés ?


Le Magazine de la grande consommation consacre un dossier sur le mobile, sur la stratégie de la concurrence face à l’arrivée prochaine de Free Mobile.
 
Quel modèle privilégier ? Forfait, subvention, distribution en boutique ou vente dématérialisée, l’arrivée d’un nouvel entrant bouleverse le marché. Rien ne filtre, seul cinq personnalités d’Iliad connaissent le détail de l’offre Free Mobile. Si les freenautes brûlent d’impatience, la concurrence cherche a garder sa clientèle. Les nouvelles offres se multiplient, elles sont low-cost, carrées ou Eden…
 
Ne feraient-ils pas du Free avant l’arrivée de Free Mobile ? Il est certain que le levier prix sera un élément principal de l’offre Free Mobile. En revanche, le flou demeure sur la stratégie de vente. Pour l’instant, la commercialisation des box est dématérialisée même si Free a ouvert plusieurs boutiques.

 
La vente dématérialisée est cependant plus difficile à appliquer dans le mobile puisque le choix du terminal est un élément stratégique. Dans le dossier de candidature de Free Mobile, il est pourtant clairement écrit que Free projette d’ouvrir 200 magasins.
Selon les informations du magazine, une troisième piste est à l’étude : « le groupe de Xavier Niel serait entré en contact avec des enseignes spécialisées et alimentaires pour étudier avec elles les possibilités de commercialiser ses offres mobiles ».

 

En mai, Univers Freebox vous informait que Free a prévu de distribuer ses mobiles dans des "points de vente". Tout comme pour l’ADSL, Free a prévu de vendre ses futures offres mobile sur Internet. Mais l’opérateur envisage également une distribution physique puisqu’il recherche un responsable logistique.

 

Source : Le Magazine de la grande consommation