Le volume d’appels de box à mobiles a explosé depuis le lancement des offres illimitées

Le volume d’appels de box à mobiles a explosé depuis le lancement des offres illimitées
 
L’ARCEP vient de publier son observatoire des télécoms pour le second trimestre 2011. Il en ressort une explosion de la consommation téléphonique de box à mobile, encore plus importante que lors du trimestre précédent. Le volume des communications à destination des mobiles, auparavant déclinant, s’accroît en effet rapidement depuis le début de l’année 2011. Il atteint 4,0 milliards de minutes au deuxième trimestre 2011, soit 1,2 milliard de minutes de plus qu’au deuxième trimestre 2010. La très vive augmentation des minutes IP qui a suivi la commercialisation par plusieurs opérateurs de forfaits incluant les appels illimités vers les mobiles au départ de leurs « box », en est la cause, indique l’ARCEP.
 
 
Comme le montre le graphique ci-dessus, le trafic émis en IP et à destination des mobiles s’est très fortement accru et atteint 2,2 milliards de minutes au deuxième trimestre 2011, soit un niveau trois fois plus élevé que celui du deuxième trimestre 2010 et un quasi-doublement en un trimestre (+ un milliard de minutes).
 
 
Près des deux tiers (63%) des minutes émises au départ des postes fixes sont des minutes émises en IP. Le trafic IP représente 84% de l’ensemble des minutes des communications internationales et 62% des minutes des communications nationales vers les postes fixes. La proportion de minutes émises en IP vers les mobiles, qui évoluait peu en 2009 et 2010, s’est fortement accrue depuis le début de l’année 2011 et est désormais majoritaire. Elle atteint 55% au deuxième trimestre 2011 contre 26% un an auparavant.
 
La consommation moyenne d’un abonné à un service de voix sur large bande est supérieure de plus de deux heures à celle d’un abonné au service téléphonique traditionnel sur le RTC (5h02 par mois contre 2h47 par mois au deuxième trimestre 2011).