4G : L’Europe est en retard par rapport au reste du monde


Voici le bilan établit à l’occasion du Broadband World Forum de Paris : le déploiement de la 4G en Europe prend du retard par rapport au reste du monde. La plupart des Etats européens sont encore à la phase d’attribution des fréquences de quatrième génération, à prix d’or, alors qu’une partie de l’Asie et l’Amérique du Nord ont déjà débuté le déploiement des réseaux.

 
Philippe Keryer, responsable chez l’équipementier Alcatel Lucent, estime que "L’Europe est a la traine" et que l’Europe ne devrait pas passer à la LTE avant 2013.
Mais se retard s’explique aussi parce que les réseaux 3G+ sont plus performants en Europe et offrent des couvertures plus denses. Il n’y aurait donc pas urgence à passer à la 4G.

 
En France, quatre opérateurs dont Free ont obtenu un premier lot de fréquences (la bande 2.6 GHz). La bande des 800 MHz sera mise aux enchères le 15 décembre prochain.
Dernièrement, Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad alors invité par BFM Business a annoncé ne pas avoir pris de décision sur les prochaines enchères (800 MHz) : « Les premières fréquences sont très importantes pour nous ce qui est moins le cas pour les fréquences en or et les conditions de l’appel d’offre sont très défavorables : si on y va, cela sera avec beaucoup de prudence et la décision n’est pas prise » a-t-il expliqué.

 

D’autant qu’il sera difficile pour Free d’obtenir ces dernières fréquences : le ticket d’entrée étant très élevé.
 

Source : génération-nt