Comparatif des offres “anti Free Mobile”

Comparatif des offres “anti Free Mobile”

01net.com propose un comparatif des offres concurrentielles à Free Mobile. A l’offensive les opérateurs historiques multiplient leurs offres à bas prix, reviennent sur le sacro-saint du contrat avec engagement et le subventionnement des terminaux.

 
Pour Free Mobile, le grand rendez-vous est toujours prévu début 2012 et pour l’instant, le secret demeure même si Xavier Niel a promis de diviser par deux le prix de l’abonnement mensuel.

 
Lors de lancement de Sosh, la formule concurrentielle d’Orange, Stephan Richard a indiqué que « l’on est allé trop dans l’idolâtrie » avec Free Mobile tout en ajoutant que « Free a fait parcours remarquable sur le web mais le mobile c’est autre chose ».

 
Au-delà de l’intervention du PDG du groupe France Télécom-Orange qui se veut plutôt sereine, la concurrence est de plus en plus agressive.

B and You, le forfait signé par Bouygues Télécom sans engagement reste le plus offensif, pas de gestion commerciale dans les boutiques, une assistance technique réduite mais des prix serrés.

 
Caractérisé comme un forfait séduisant, la formule Sosh cible essentiellement un public jeune avec une commercialisation exclusivement en ligne même si les clients « Sosh » pourront trouver un écho en boutique. Ainsi, l’offre s’aligne sur la concurrence tout en gardant des prestations honorables. Cela dit, le forfait B and You propose l’accès au Wifi illimité de Bouygues et les mobiles à prix coutant. Si les abonnés à Sosh peuvent bénéficier du wifi d’orange, l’accès à internet mobile est coupé au delà des 500 Mo ou du 1 Go selon le forfait choisi. L’offre agressive d’Orange oblige donc à la recharge mobile pour les plus gourmands.

 
SFR est également offensif dans le domaine même s’il a choisi une stratégie différente. La marque au carré rouge offre des bonus aux abonnés de forfaits Carrés en fonction de leur fidélité au terme de leur engagement de 24 mois. Les abonnés peuvent faire des économies jusqu’à 14€. Attention tout de même « le bonus est aussi malus » puisqu’il faut se réengager. Ainsi, la prime est accordée aux fidèles même si les tarifs n’ont pas baissés de manière significative.

 

Au regard de ce comparatif, Free Mobile a encore de quoi défrayer la chronique et inquiéter la concurrence.

 

Source : 01net.com