SFR concède, dans sa dernière publicité, qu’il s’est moqué de ses clients durant des années

SFR concède, dans sa dernière publicité, qu’il s’est moqué de ses clients durant des années
 
C’est une drôle de campagne publicitaire que vient de lancer SFR. Repéré par l’ADUF dans sa dernière newsletter, ce nouveau spot énumère par le menu les abus auxquels se sont livrés les opérateurs mobiles, parmi lesquels SFR, jusqu’à maintenant. L’objectif de cette publicité est bien sûr de montrer que SFR a changé, mais paradoxalement, l’opérateur avoue ainsi qu’il s’est moqué de ses clients durant de nombreuses années.
 
 
L’ADUF a retranscris les dialogues de supposés clients que l’on peut retrouver dans cette publicité (les prenom sont fictifs) :
 
Introduction : « Quelques mots qui nous sont allés droit au coeur. » 
 
Paul et Michelle, deux maîtres nageurs, discutent au bord d’une piscine. 
Paul : « Ah mais les opérateurs téléphoniques on comprend rien à leur offre. Ouais, sûrement fait exprès ça… » 
Paul : « Ah bah voilà, quand t’arrives en fin de contrat, là ils t’appellent. » 
 
Alex et Claire, un jeune couple, assis sur leur lit, Claire lit un SMS. 
Claire : « Ah ? Obligée de m’engager ? Non merci, sans moi. » 
 
Jean, livreur de pizza, devant la porte d’une cliente. 
Jean : « Non mais c’est vrai madame. Dès que tu veux changer une option sur ton abonnement, allez hop c’est reparti pour 24 mois. » 
 
Laurent, vendeur de mobiles, dans une boutique face à un client. 
Laurent : « En fait tout est possible, c’est le client qui décide. » 
Le client : « Ah d’accord… Donc si je veux celui-ci ? » 
Laurent : « Alors celui-ci, non. Celui-là non plus d’ailleurs. » 
Laurent : « Alors celui-ci non plus parce que là les options sont imposées en fait. » 
Le client : « Comment ça c’est pas le client qui décide ? » 
Laurent : « Ah oui je sais… » 
Laurent : « Mais non, c’est pas le client qui décide. » 
 
Philippe et Benoît, deux amis, sur la terrasse d’un café. 
Philippe : « J’imagine que vu l’âge de ton mobile, tu payes ton forfait moins cher ? » (Rires) 
 
Jacques et Guy, deux amis, dans un musée. 
Jacques : « C’est quand même pas normal que les anciens clients soient moins bien traités que les nouveaux ? » 
 
Pierre et Eric, deux amis, dans un orchestre. 
Pierre : « 4 ans de fidélité et 10 SMS offerts. On se fout de qui là ? » 
Eric : « De toute façon avec eux tant que tu menaces pas t’obtiens rien. » 
 
Claire, au téléphone, au théatre. 
Claire : « On est obligé de s’engager pour prendre un nouveau forfait ? » 
 
Promesse, en voix off : « Chez SFR nous vous avons écoutés et nous avons créé les formules carrées. Plus que des nouveaux forfaits, une nouvelle relation. Plus simple, plus claire, plus carrée. » 
 
Signature, en voix off : « On part de vous et ça change tout. »