Montée en débit : Posez vos questions à l’ARCEP !

La « montée en débit » consiste à dégrouper les sous répartiteurs et donc à réduire mécaniquement la longueur de la ligne des abonnés. Ainsi, les abonnés concernés vont pouvoir bénéficier des débits plus importants puisque ces sous répartiteurs sont généralement situés à moins de 1000 mètre des habitations qui en dépendent. 
 
Où la montée en débit peut-elle être mise en œuvre ? Quel est son impact en termes de débit ? Comment une collectivité peut-elle lancer une opération de montée en débit sur son territoire ? Combien coûte-t-elle et qui paye ? Les projets de montée en débit s’inscrivent-ils dans le cadre du programme national très haut débit ? France Télécom va-t-elle réaliser tous les projets de montée en débit ? 
 
C’est à ces questions et bien d’autres que les experts de l’ARCEP, Thomas HOARAU et Antoine SAMBA, répondront lors d’un chat Mardi 26 juillet à 17 h, sur le site de l’ARCEP. Vous pouvez d’ores et déjà poser vos questions sur cette page