Orange migre ses services en IPv6

A l’occasion de sa participation au World IPv6 Day, Orange annonce dans son dernier communiqué de presse son anticipation pour le passage à l’IPv6.

 
Pour anticiper la pénurie d’adresses globales IPv4 et préparer le déploiement d’IPv6, Orange a mis en place depuis plus de deux ans un programme spécifique visant à définir et mettre en place la stratégie d’introduction du nouveau protocole dans les infrastructures réseau et service du Groupe. Ce programme IPv6 couvre les environnements fixe et mobile, ainsi que les marchés résidentiel et entreprise, pour l’ensemble des pays Orange à travers le monde. Déjà opérationnelle pour le marché entreprise, l’utilisation d’IPv6 pour le marché résidentiel est préparée en trois phases (introduction : 2008-2009, migration des services : 2009-2012 et production : 2012 et au-delà) en fonction des estimations de pénurie réalisées par les différentes entités du Groupe.
 
Orange a donc démarré des activités sur IPv6 en 2010 en Belgique, France, Moldavie, Pologne, Roumanie et Sénégal, et des déploiements pilotes se poursuivent en 2011 dans ces pays. La France a conduit une expérimentation en collaboration avec une centaine de testeurs internes équipés de prototypes de Livebox IPv6. Côté mobile, Orange France a testé la connectivité IPv6 avec succès également. D’autres pays Orange conduiront des tests courant 2011 comme le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Ile Maurice et l’Espagne.
 
Pour les clients du marché entreprise, Orange Business Services propose depuis 2009 un service VPN (Réseau Privé Virtuel) et Internet IPv6 ainsi que des services de conseil permettant aux entreprises de prévoir leur migration au plus juste. Ces services sont articulés en six étapes : inventaire, design technique, sécurité, stratégie de transition, mise en place d’une équipe projet et mise en œuvre.
 
Grâce à des adresses de 128 bits au lieu de 32 bits, IPv6 dispose d’un nombre d’adresses bien plus important qu’IPv4 (des milliards de milliards au lieu de 4 milliards).
Ainsi, la suite protocolaire IPv6 se caractérise non seulement par un espace d’adressage quasi illimité, mais également par des capacités de configuration automatisée (plug&play) qui rendent l’accès à internet plus simple et plus performant.
En outre, IPv6, qui présente des avantages en matière de sécurité, peut également être considéré comme un catalyseur de nouveaux services, tels les communications machine-à-machine qui permettront par exemple de contrôler à distance un système d’éclairage domestique ou de détecter rapidement un mouvement ou la présence de fumée chez soi.