Netflix s’attaque au marché de la vidéo en Europe

Netflix s’attaque au marché de la vidéo en Europe

Après avoir conquis le territoire américain, Netflix, la plateforme de location de films vidéo et de séries s’attaque à l’Europe et investit dans un premier temps l’espace espagnol. Côté français, Read Hastings, le patron de la société, affiche des ambitions pour la France et lorgne sur l’acquisition de la série Borgia produite par Canal +

 
Et pour Le Figaro, ce n’est qu’une question de temps, le leader absolu de la diffusion délinéarisée planifie son extension à l’internationale. Netflix s’implante donc en Espagne avant de viser les deux plus gros marchés européens dans le domaine, à savoir l’Angleterre et la France. Une arrivée prévue par les observateurs d’ici début 2013.

 
Mais rien n’est fait puisque face au géant américain, la puissance BSkyB Outre-Manche et les complications réglementaires française ne sont pas la pour faciliter l’implantation de Netflix. En France, la diffusion des films en streaming ne peut se faire que trois ans après leur sortie en salle ce qui est un frein pour le diffuseur tant la toile est le média de l’immédiat.

 
Autre stratégie donc, le n°1 du streaming outre atlantique se concentre sur les contenus premiums et exclusifs. L’opérateur, qui a débuté sa carrière sur Internet par la commande et l’envoi de vidéos physiques, vient de dépenser 75 millions de dollars – soit 15 millions de dollars pendant cinq ans – pour acquérir les dernières saisons de Mad Men. Netflix concurrence désormais la télévision payante.

 
Source : Le Figaro