Free serait il en train de modifier son réseau, ses DSLAM ?

Free serait il en train de modifier son réseau, ses DSLAM ?

Dans sa newsletter du jour, l’ADUF fait une remarque qui laisse songeur. Il s’avère que ces temps ci, un nombre important de DSLAM sont brièvement injoignables. Au-delà d’une éventuelle perturbation technique, l’ADUF évoque l’hypothèse que des modifications ou des mises à jour sont actuellement en cours sur le réseau de Free.

 
Mercredi, plus de 102 DSLAM ont été brièvement injoignables selon le site de données national qui répertorie les incidents sur les équipements réseau de Free (www.free-reseau.fr). Un chiffre qui nous permet de laisser de côté les éventuelles perturbations techniques et qui nous laisse penser que des nouveautés sont à venir.

 
Mais lesquelles ? Quelles modifications pourrait-on apporter au Digital Subscriber Line Access Multiplexor (Multiplexeur de Ligne d’Abonné Numérique) ? Une augmentation de débit, une augmentation de vitesse de transmission, la mise en place d’un nouveau canal de transport ?

 
Si l’ADSL permet le multiplexage, c’est à dire que la ligne téléphonique (technologie "cuivre") de l’abonné supporte simultanément la communication téléphonique normale ainsi qu’un flux de données numérique à très haut débit qui permettent de proposer Internet, Télévision et téléphonie, cette technologie souffre de la distance entre le NRA et le lieux d’habitation de l’abonné (atténuation).

 
Au-delà de la solution très haut débit, le déploiement de la fibre optique, Free a peut être trouvé le moyen d’augmenter le débit. L’été dernier, nous vous informions des diverses technologies envisagées pour réduire la fracture numérique avec notamment l’usage de la technologie cuivre VDSL.

 
En début d’année, nous vous annoncions que la Freebox Révolution serait a priori munie d’un chipset compatible VDSL2 (chipset BCM6368) ce qui permettrait d’atteindre des débits de 100 Mbits/s en voie descendante et 50 Mbits/s en voie montante. Cette dernière technologie a cependant un inconvénient puisque pour profiter du meilleur débit, il faudra se trouver à moins de 2km du NRA.

 
En revanche, il ne faut pas se réjouir trop vite puisque cette norme n’est pas autorisée en France par l’ARCEP et Free ne peut donc pas l’utiliser. Pour autant, lors de la sortie de la version 4 de la Freebox, Free avait déjà anticipé la mise en place de la norme ADSL 2+ alors que celle-ci n’a été autorisée que plus tard par l’ARCEP.

 
Vous pouvez nous faire part de vos hypothèse dans le forum…