L’Elysée souhaite nommer le futur collège du Conseil National du Numérique

La semaine dernière, nous vous informions du projet de mise en place d’un Conseil national du numérique ayant pour ambition de répondre et échanger avec les acteurs du numérique.
Voulu par Nicolas Sarkozy pour améliorer le dialogue entre le monde politique et le secteur de l’internet et des nouvelles technologies, c’est Pierre Kosciusko-Morizet, cofondateur du site d’e-commerce PriceMinister.com qui a été chargé par le gouvernement de mener une consultation sur sa mise en place.

 
Dans son rapport, le cofondateur du site PriceMinister préconise que ses membres soient élus car "seule l’élection permet d’assurer une vraie représentativité". Cependant, La Tribune confirme dans ses colonnes que la présidence de la République va vraisemblablement procéder elle-même aux nominations des membres du premier CNN, probablement dans la première quinzaine du mois de mars.

 
Alors que la nomination d’un commissaire du gouvernement au sein de l’Arcep a provoqué une levée de bouclier de la part des parlementaires et de Bruxelles, l’élection du collège représentatif du Conseil National du numérique n’est pas souhaité par l’Elysée. Pas sûr que cette idée face en sorte d’améliorer le dialogue entre le monde politique et le secteur de l’internet.