Didier Lombard quitte aujourd’hui la présidence du groupe France Télécom


Selon 20 minutes, Didier Lombard remettra son mandat de président au conseil d’administration du groupe. Fragilisé, l’ancien président a du faire face à une vague de suicides et avait déjà cédé la place opérationnelle du groupe le 1er mars 2010 à l’actuel directeur général, Stéphane Richard.

 
"Il est préférable qu’après une année de gouvernance où les fonctions de président et de directeur-général ont été séparées, on n’attende pas la moitié de l’année pour que France Télécom soit de nouveau dirigée par un PDG", a expliqué l’ancien président.

 
Didier Lombard a indiqué par ailleurs qu’il ne recevra pas d’indemnités de départ, précisant y avoir renoncé l’an passé.