Orange attaque Cogent pour diffamation

Orange attaque Cogent pour diffamation

La polémique qui oppose Orange et les sociétés MegaUpload-Cogent ne s’amoindrit pas. Au contraire, elle s’intensifie. Les déclarations des deux sociétés n’ont guère été digérées par le fournisseur d’accès à Internet. Désormais, l’affaire prend une tournure judiciaire.
 
C’est en marge d’une réunion que Stéphane Richard, PDG d’Orange, a expliqué qu’il souhaitait déposer plainte contre Cogent pour dénigrement. Il ne faut pas « généraliser le discours de Cogent (…) Les propos tenus par Cogent n’ont rien à voir avec la neutralité, il s’agit de questions commerciales » a-t-il indiqué.
 
MegaUpload : Orange « restreigne intentionnellement l’accès »
 
Pour rappel, la polémique a débuté lorsque MegaUpload, hébergeur de fichiers, a accusé Orange de brider délibérément la bande passante et l’accès à leurs plateformes (MegaUpload, Megavideo, Cogent, Tata,…). Pour protester, MegaUpload a affiché sur son site, une alerte de connectivité indiquant que le FAI Orange limite « intentionnellement l’accès à des parties importantes d’internet ».
 
Cogent : « Orange bride la connectivité »
 
Pour Cogent, fournisseur de bande passante et de services internet (qui revendique 17% du marché mondial), Orange use et « abuse de sa position dominante sur le marché français. Ils ont un abonné au haut débit sur deux et font pression sur les opérateurs grâce à cela. France Télécom possède OpenTransit, l’un de nos concurrents directs. Donc Orange bride la connectivité avec nous afin d’obliger les opérateurs du monde entier à être clients d’OpenTransit s’ils veulent atteindre ses abonnés ADSL (…) Les utilisateurs d’Orange veulent accéder à nos sites populaires avec une grande vitesse de transfert, mais ils ne peuvent pas, car leur opérateur ne le leur permet pas. France Télécom veut faire payer Megaupload et son fournisseur de transit Cogent pour une meilleure connectivité avec les clients ADSL d’Orange ».
 
 
Orange : « Nous allons attaquer Cogent devant les tribunaux »
 
Dans une interview accordée au magazine Le Point, Thierry Bonhomme, directeur exécutif R&D chez Orange, affirme que l’opérateur souhaite « la mise en place d’un système de compensation qui nous permette de retrouver un équilibre économique, sur notre activité de transport de paquets qui viennent de l’extérieur. (…) Nous allons attaquer Cogent devant les tribunaux car nous considérons que la forme qu’ils ont choisie n’est pas acceptable. Entre partenaires on ne peut pas se comporter de cette façon, et utiliser des arguments soit mensongers soit excessifs par voie de presse. Par ailleurs, ils montrent un mépris et une arrogance pour les clients français d’Orange qui est très critiquable ».
 
Malheureusement, tout ce remue-ménage et cette plainte ne règlent pas le fond de l’affaire. A suivre…
 
Source : TheInquirerClubic Le Point