L’ARC ne souhaite plus maintenir la convention signée avec Free Infrastructure

L’ARC ne souhaite plus maintenir la convention signée avec Free Infrastructure

L’ARC, l’Association des Responsables de Copropriété, vient de publier un communiqué s’attaquant directement à Free. La convention Fibre Optique de Free n’a pas convaincu l’association : « Cet opérateur motive en effet près de 90% des réclamations de nos adhérents contre les opérateurs de fibre optique ».

 
Signée en 2008 par l’ARC, la convention Fibre Optique de Free Infrastructure suscite un grand nombre de griefs de la part des responsables de copropriété notamment le délai de fibrage non respectés alors que l’Arcep les a fixé à 6 mois.

L’association pointe aussi du doigt la signature de conventions alors que les N.R.O ne sont pas encore opérationnels mais aussi un manque de suivi du fibrage vertical des immeubles et enfin juge médiocre le suivi des réclamations.

 
Du coup, l’ARC ne souhaite plus maintenir la convention signée en 2008 et en profite pour appeler l’Arcep à prendre ses responsabilités sur les lacunes de la réglementation à ce sujet. 

Source : PCInpact