Eric Besson veut expulser Wikileaks

Eric Besson veut expulser Wikileaks
La guerre est déclarée contre le site Wikileaks.org. Depuis jeudi, Wikileaks est hébergé (en partie) par OVH. Pour Eric Besson,"cette situation n’est pas acceptable (…) ma préoccupation est que ce site ne soit pas hébergé en France (…) ça me choque". Le ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique a demandé au CGIET (Conseil général de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies) de l’éclairer sur tous les moyens possibles pour exclure le site de France.
 
 
La traque s’amplifie contre Julien Assange
 
Le fondateur emblématique de Wikileaks est sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par Interpol. Son avocat a vivement contesté cette décision. Julien Assange dit être la cible "de menaces de mort". Sur le compte Twitter de l’organisation, cette dernière indique qu’elle dispose de quatre autres issues pour contourner les attaques informatiques : En Allemagne (Wikileaks.de), en Finlande (Wikileaks.fi), aux Pays-Bas (Wikileaks.nl) et en Suisse (Wikileaks.ch). Pour certains, Wikileaks a défrayé la chronique en dévoilant des centaines de milliers de documents confidentiels. Pour d’autres, il s’agit d’une guerre psychologique véhiculée par la CIA.