Free Mobile : le déploiement se déroule bien, mais toujours pas d’accord d’itinérance 3G

Free Mobile : le déploiement se déroule bien, mais toujours pas d’accord d’itinérance 3G

 

Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi à l’Essec, Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad/Free a déclaré que «le déploiement du réseau free Mobile se déroulait bien et qu’il n’y avait pas de motif d’inquiétude sur ce point », rapporte Reuters.

 

Les choses se passent par contre moins bien du coté de l’accord d’itinérance 3G. En janvier 2012, Free s’est engagé à couvrir 25% de la population en 3G. Or ce ne sera pas suffisant pour pouvoir lancer ses offres. La réglementation prévoit que les opérateurs actuels doivent signer un accord d’itinérance avec Free Mobile, mais uniquement pour la 2G. S’il veut pouvoir proposer de l’Internet mobile sur tout le territoire dès janvier 2012, Free doit donc signer un accord d’itinérance 3G. Mais si les opérateurs actuels négocient bien avec Free Mobile pour un accord d’itinérance 2G, Maxime Lombardini a indiqué qu’il n’y avait « pas de discussion en cours sur un accord d’itinérance en 3G. »