Google et Apple doivent payer leur trafic selon Stéphane Richard

Stéphane Richard a dénoncé a Montpellier, les monopoles qui se construisent dans l’Internet : « Google à un retour sur capitaux investis de 33 %, Apple de 18 %, tandis que pour les opérateurs télécoms, c’est autour de 10 % ».
 
Le directeur général de France Telecom/Orange a ainsi plaidé pour un « système de tarification au sein de l’Internet selon lequel les grands émetteurs de trafic doivent supporter les coûts variables des réseaux en fonction des volumes qu’ils envoient », rapporte La Tribune
 
Stéphane Richard rejoint sur ce point Xavier Niel, qui avait expliqué, lors de la rencontre avec les associations de Freenautes d’avril dernier, ce que coûtait l’utilisation de la bande passante par YouTube :
 
Aujourd’hui avec 4,5 millions d’abonnés à Free qui ont du 10 Mbit/s (en moyenne), il y a un trafic de l’ordre de 1 Terabit/s en pointe, soit environ 200 kbit/s par abonné. Si maintenant You tube décide de lancer un produit de TV en direct, en HD, avec un flux de 10 Mbit/s, et que en pointe 20% des abonnés l’utilisent, soit 1 million d’abonnés qui consomment 10 Mbit/s = 10 Tbit/s de plus. Cela représenterait 30 millions d’euros par mois, soit 6 euros par mois et par abonné. Dans ces conditions, il ne resterait que 2 solutions pour Free (ou les autres opérateurs) : soit augmenter les abonnements de 6 euros, soit faire payer You Tube et donc Google (sachant que c’est lui qui s’offrirait 100% des profits).