Très haut débit : quelles articulations entre initiatives privées et publiques ?

Plusieurs centaines de participants ont échangé pendant deux jours sur ce thème au colloque "Territoires et réseaux d’initiative publique" organisé par l’AVICCA, avec l’appui du département Développement numérique des territoires de la Caisse des Dépôts.

 
Les collectivités, mais aussi certains opérateurs, ont émis des doutes sur la voie choisie en France d’une forte concurrence par les infrastructures, plutôt qu’une concurrence par les services sur une infrastructure neutre et ouverte (voie choisie par l’Australie, qui a précisé son projet de réseau national).

 

En Australie, le déploiement du National Broadband Network comportera principalement une desserte en fibre optique jusqu’à l’abonné pour 93% de la population, des réseaux hertziens terrestres pour les zones moins denses et le satellite pour le reste du vaste territoire australien.
 

Néanmoins, ce cadre français et européen est aujourd’hui presque complètement fixé, et il faut avancer.

 

Les centaines de milliers de lignes FTTH construites doivent devenir accessibles aux différents opérateurs dans les prochains mois ; de nombreux projets publics sont également lancés par des départements, des villes et agglomérations de taille diverse, avec l’appui de régions, et deux tiers des territoires départementaux établissent leurs schémas directeurs.

 

Source : Avicca