Pluzz : A termes, les films et le sport seront disponibles

Pluzz : A termes, les films et le sport seront disponibles
Interrogé par les Cahiers de l’ARCEP, Laurent Souloumiac, le directeur des services interactifs de France Télévisions a présenté les développements futurs du groupe public dans la télévision délinéarisée. Un des gros chantiers est bien sûr le service de télévision de rattrapage Pluzz (qui arrivera sur la Freebox dans la deuxième quinzaine d’octobre).
 
« Notre objectif consiste à mettre en ligne l’intégralité des programmes diffusés sur nos antennes. Evidemment, ce n’est pas simple à cause des problèmes de droits. Notre objectif à deux ou trois ans, c’est que 100% de nos grilles et de nos chaines soient disponibles sur notre service de télévision de rattrapage (Pluzz), y compris les films – ce qui pose sans doute le plus de problèmes de droits – et le sport. » a indiqué Laurent Souloumiac
 
Même si la télévision délinéarisée est actuellement au cœur de la stratégie des chaînes, Laurent Souloumiac pronostique que sa consommation restera toujours inférieure à celle de la télévision linéaire, « La télévision linéaire restera encore, pendant de nombreuses années, le vecteur principal de consommation audiovisuelle des utilisateurs. Aujourd’hui, la TV non linéaire représente à peine 1% de toute l’audience télé. Dans trois ou cinq ans, sans doute 5%, ce qui reste faible. Et même si l’on se projette à 10, 15 ou 20 ans, je pense que l’audience restera inférieure à 50% ; une prédiction : aux alentours de 25% »