Hadopi : Un second député de la majorité apporte son soutien à Free

Si ce sont surtout les partis de gauche qui ont combattu la loi « création et Internet », les voix s’élèvent également à droite. Apres Nicolas Dupont-Aignan, c’est le député UMP Alain Suguenot qui approuve la démarche de Free. "Je constate que Free attend d’avoir des garanties quant aux modalités du dispositif, notamment sur la confidentialité des données pour envoyer des courriels. Je ne peux qu’abonder dans ce ses, compte tenu des trop fortes interrogations qui entourent cette procédure d’envois d’avertissement » a-t-il déclaré dans un communiqué repris par le journal « Le bien Public ». Le député de Côte-d’Or s’est dit « dubitatif sur l’efficacité et le fondement même » de ces courriel et a rappelé que « 32 millions de foyers français sont abonnés à Internet. Ce dernier fait partie intégrante de notre existence, de notre environnement et il faut savoir évoluer avec lui »