Sondage : Une majorité de français préfère sacrifier la TV pour garder une offre à 30€

Sondage : Une majorité de français préfère sacrifier la TV pour garder une offre à 30€
 
Les FAI vont avoir du mal à faire passer la pilule de la facturation de l’augmentation de la TVA. Selon un sondage BVA (réalisé sur un échantillon représentatif de la population) diffusé par La Tribune, 59% des français préfèrent en effet avoir moins de services mais garder un tarif à 30€ par mois.
 
 
Pour autant, cela semble difficilement réalisable pour les FAI de ne pas refacturer la hausse de la TVA, même s’ils ne devaient plus fournir de service TV. En effet, télévision ou pas, le coût du déploiement et de l’entretien du réseau, la part reversée à France Télécom pour la boucle locale, le coût des terminaisons d’appel ou encore le coût du transit Internet resteront les même. En dehors des quelques centimes que coûte l’intégration de chaînes payantes des différents bouquets TV des FAI et l’amortissement du décodeur TV, proposer la télévision ne coûte pas grand chose aux FAI. Pire, le service de télévision tire à la hausse l’ARPU (le revenu par abonné) en particulier grâce à la VOD ou les chaînes payantes. Ainsi, ne pas proposer de service de télévision coûtera plus cher aux FAI. Il est donc peu probable que les FAI proposent donc une telle solution, d’autant plus s’ils doivent absorber la TVA. Les offres Internet seul existantes sont d’ailleurs plus chères actuellement que les offres triple play.