L’autorité de la concurrence autorise le rachat du journal Le Monde


 
L’Autorité de la concurrence a donné hier son feu vert au rachat du journal Le Monde par le trio composé du mécène Pierre Bergé, du fondateur de Free Xavier Niel et du banquier d’affaires Matthieu Pigasse.

 
 
Les trois hommes avaient déjà reçu fin juin l’aval du conseil de surveillance du Monde permettant aux deux parties d’entrer en négociations exclusives pour la reprise et la recapitalisation du quotidien.

 
Ils ont mis sur la table 110 millions d’euros pour reprendre le journal.
 

 
"Les acquéreurs n’ayant, en matière de presse, que des intérêts limités dans la presse magazine, le magazine Têtu pour Pierre Bergé et Les Inrockuptibles pour Matthieu Pigasse et l’exploitation de sites internet, l’Autorité a considéré que l’opération ne posait aucun problème de concurrence", a souligné l’Autorité de la concurrence dans un communiqué.

 

Le soutien massif apporté à l’offre du trio Bergé-Niel-Pigasse a contraint d’autres candidats au rachat du Monde à se retirer de la course, comme France Télécom qui était associé à Claude Perdriel, PDG du groupe Nouvel Observateur, et au groupe espagnol de médias Prisa.

 

Source Reuters