Paris Première reste pour l’instant payante

Paris Première reste pour l’instant payante

Hier, les Echos anonçaient la probable gratuité de Paris Première. A contrario, Karine Blouët, présidente de Paris Première et secrétaire générale du groupe M6, lors de son intervention au Buzz Média Orange-Le Figaro a estimé que la chaîne fonctionne bien en payant : "C’est la chaîne la plus regardée de cet univers et son audience a triplé en six ans. Elle a trouvé sa place et son modèle économique."

 

Dans la même idée, la chaîne a annoncé dans un communiqué de presse : "Paris Première qui est diffusée sur la TNT payante, le satellite, les réseaux câblés et ADSL n’est pas candidate à une fréquence de TNT gratuite".

 

Pour le moment, Paris Première va mettre l’accent sur sa tranche en clair, de 18h30 à 20h30. Elle va également proposer de nouvelles émission pour la rentrée, notamment « Mon beau miroir » présenté par Xavier de Moulins ou encore « Le Comité de la carte » par Philippe Vandel.

 

 

Source Le Figaro