Nicolas Sarkozy serait contre la hausse de la TVA sur la TV payante

 

Selon Le Figaro, l’Elysée devrait trancher très rapidement sur le dossier épineux de l’augmentation de la TVA sur la télévision payante.

 

Selon le quotidien, le chef de l’Etat "ne veut pas voir déstabiliser l’économie et le financement vertueux du cinéma en France. Il pourrait recevoir dès ce soir et au plus tard demain matin le monde du septième art et de l’audiovisuel pour les rassurer et les assurer de son soutien".

 

Cet été, Bercy avait annoncé vouloir augmenter la fiscalité sur la télévision payante. Le ministère auraient aimé pouvoir augmenter la TVA sur la télévision payante de 5,5 % à 19,5 %.

 

Pour faire plier l’Etat, les opérateurs et le monde de la création se sont mobilisés. Avec l’application du nouveau calcul, les opérateurs ont menacé de revoir à la baisse la rémunération des chaînes thématiques à l’économie déjà fragile et également d’augmenter les prix des abonnements, de quoi peser sur le pouvoir d’achat des français abonnés à la télévision payante.

 

Pour financer la création visuelle et artistique, le secteur de la télévision payante bénéficie, jusque là, d’un taux réduit. En augmentant de 15% la fiscalité sur la valeur ajoutée, Bercy aurait pu recueillir environ 1 milliard d’euros au budget de l’Etat dont 450 millions d’euros de la part de Canal + et 80 millions d’euros pour Numéricable.

 

Source Le Figaro