Fin du combat juridique entre Free et Orange

Fin du combat juridique entre Free et Orange

 

Hier, nous vous informions des éventuelles difficultés commerciales à venir pour Free Mobile face aux offres quadruple play de ses concurrents.

 

A contrario, du point de vue juridique, les tensions semblent s’apaiser entre Free et Orange. En effet, selon La Tribune, les deux opérateurs télécoms auraient décidé de renoncer aux plaintes qui les opposaient. L’opérateur historique et l’inventeur de la triple play auraient mis fin ces dernières semaines à plusieurs procédures qui envenimaient leurs relations depuis plusieurs années.

 

Selon le quotidien, France Télécom a abandonné les plaintes pour diffamation, déposées l’année dernière contre Free, qui reposait sur les déclarations de Xavier Niel qui avait notamment traité l’opérateur historique de "délinquant multirécidiviste".

 
Free a retiré le 29 juin sa plainte contre France Télécom devant la justice européenne. Le fournisseur d’accès reprochait à son concurrent ses pratiques commerciales et tarifaires après l’ouverture à la concurrence du marché de l’accès à internet. Le groupe demandait la scission de l’opérateur historique, avec d’un côté son réseau, accessible à tous, et de l’autre son activité de services.
 

Toujours selon la même source, les deux opérateurs ont réglé une autre affaire à l’amiable où Free se plaignait de la stratégie mise en oeuvre par France Télécom entre 2000 et 2005 pour l’empêcher de déployer l’ADSL et réclamait 500 millions d’euros de dédommagement.

 
Cet apaisement serait lié au changement de directeur général chez France Télécom. Depuis mars, Stéphan Richard a remplacé Didier Lombard à la tête de France Télécom.

 

Source : La Tribune