Il a Free, il a plus de débit

Il a Free, il a plus de débit
 
Mais comment Free s’y prend-il pour réaliser cet exploit ?
 
Xavier Niel a expliqué que c’était un travail en amont sur la compression des données. Les ingénieurs de Free développent des algorithmes qui permettent, par exemple, de compresser les en-têtes. Chaque algorithme permet ainsi de gagner quelques pour-mille voire pour-cents de débit supplémentaires. Mais au total, ces petits gains permettent un réel gain pour les abonnés. C’est ainsi que Free peut annoncer un débit maximal théorique de 28 Mbits/s alors que les autres opérateurs ADSL annoncent généralement 20 Mbits/s.