Fibre optique : négociations entre les opérateurs

Fibre optique : négociations entre les opérateurs


Dans un article daté du 22 février dernier, nous vous annoncions les offres de référence FTTH publiées par les principaux opérateurs. Le déploiement de la fibre optique en zone dense devrait passer à la vitesse supérieure dans les semaines à venir.

 

Dans les colonnes du Monde de ce jour, nous apprenons que France Télécom propose de partager les frais d’installation de la fibre dans les immeubles où il a obtenu les autorisations des syndics de copropriété et mais aussi dans ceux à venir.

 
Depuis le 22 février 2010, l’ARCEP a rendu effectif le démarrage par les opérateurs du déploiement mutualisé de la fibre optique jusqu’aux logements du fait de l’ouverture aux réseaux. Les offres de références des opérateurs permettent la mise en place d’un cadre réglementaire.

 

C’est dans cette optique que Yves Parfait, directeur de la fibre chez France Télécom invite ses concurrents à participer au financement, à posteriori : "des 450 000 prises que nous avons déjà installées, correspondant à environ 23 000 immeubles sur un total de 40 000 recensés par l’Arcep". Du coup, les concurrents ont deux solutions : un investissement immédiat de plusieurs dizaines de millions d’euros ou non ce qui imposerait la location de la fibre. Le modèle cuivre se répète.

 
Pour autant, voici l’occasion unique pour les autres opérateurs de devenir eux aussi propriétaires de leur infrastructure. A l’heure actuelle, Iliad reverse environ 30% de son CA global pour la location des lignes « cuivre ». De plus, l’intérêt du développement du haut débit s’applique dans un besoin croissant des bandes passantes. Le développement de la 3D et la multiplication des programmes audiovisuels font du très haut débit un investissement qui pourrait, dans quelques années s’avérer très rentable.

Source : Le Monde