Grand emprunt : les infrastructures internet bénéficieront de 2 milliards d’euros.

Grand emprunt : les infrastructures internet bénéficieront de 2 milliards d’euros.

Le grand emprunt national s’élève à 35 milliards d’euros et donne la priorité à la recherche et à l’enseignement qui recevront 11 milliards d’euros. 4, 5 milliards d’euros seront dégagés à l’économie numérique notamment pour la couverture du territoire en haut débit. 750 millions d’euros seront aussi alloués à la numérisation du patrimoine culturel national (musées et bibliothèques)

 
Enjeu technologique, scientifique, culturel et bien sûr économique, le développement du haut débit en France doit renforcer la compétitivité. Les technologies de l’information et de la communication représentent 40% des gains de productivité de l’économie française et l’investissement dans ces technologies représente pour plus du quart de la croissance de la France. Le numérique devrait concerner un potentiel d’environ 300 000 emplois. Le grand emprunt va dégager 2 milliards pour la fibre et 2, 5 milliards pour soutenir les usages, les services et les contenus innovants.

 
Aujourd’hui, le très haut débit est une pépite pour les entreprises et le consommateur mais son développement demande des investissements lourds en génie civile. L’ARCEP a mis en place un tableau de bord du haut et très haut débit indiquant la progression de la fibre optique et du dégroupage.

 

ARCEP