Pourquoi Free perd du terrain sur l’ADSL

Le site de L’Expansion revient sur les recrutements des opérateurs ADSL en 2009. Une année qui aura vu un fort chamboulement dans les parts de marché des différents acteurs. Alors que qu’Orange s’était toujours placé très largement en tête, avec 565 000 nouveaux abonnés contre 554 000, c’est SFR qui, en 2009, déloge l’opérateur historique.
 
Free de son coté, qui était l’opérateur alternatif qui recrutait le plus jusque là, s’est retrouvé en 3ème voire 4ème position suivant les trimestres.
 
L’Expansion explique que les pertes d’abonnés chez Alice résultent en partie de l’intégration à Free. Mais ce n’est pas tout. Contrairement à SFR ou Bouygues, Free ne peux pas piocher dans sa base d’abonnés mobile pour démarcher de nouveaux abonnés ADSL. « Une pratique pointée du doigt par l’Autorité de la Concurrence, qui s’inquiète de pratiques anticoncurrentielles, mais qui a bien profité jusqu’ici aux deux opérateurs » précise l’Expansion.
 
La deuxième explication serait l’impossibilité pour Free de proposer des offres quadruple play, comprenant un abonnement au mobile. Cependant, SFR n’en propose pas non plus, ce qui ne l’empêche pas de recruter massivement.
 
La troisième raison serait la hotline payante. "Alors que les litiges sont assez fréquents dans les télécoms, que les prix ont plus ou moins convergé et que les différences entre les produits ne sont plus énormes, un critère qui fait vraiment la différence est la hotline. Je pense que Free le paie beaucoup", a affirmé à l’AFP Edouard Barreiro, de l’association UFC-Que Choisir. Son association reçoit ainsi beaucoup plus de courriers concernant Free, alors que ce dernier "n’a pas plus de litiges que les autres". 
 
On pourrait également ajouter à cette liste l’absence de boutique pour Free. On constate en effet que l’offre NeufBox a commencé à réaliser de très bons résultats et a dépasser Free en termes de recrutements depuis sont rachat par SFR (après une petite période de passage à vide suite à l’intégration). C’est depuis ce rachat que l’offre NeufBox est disponible dans les boutiques SFR alors qu’elle n’était proposée auparavant que dans les grandes surfaces et sur Internet.