2009, record absolu en nombre d’entrées au cinéma depuis 30 ans

2009, record absolu en nombre d’entrées au cinéma depuis 30 ans
 
Des spectateurs encore plus assidus aux salles obscures
 
En 2009, les spectateurs sont allés plus souvent au cinéma : selon l’étude 75 000 Cinéma de Médiamétrie, les spectateurs ont vu en moyenne plus de 5 films (5,65 contre 5,30 en 2008). De même, les habitués du cinéma (au moins 1 séance par mois) sont plus nombreux : ils représentent 32,9% des spectateurs de cinéma en 2009 (32,4% en 2008).
 
En revanche, une proportion un peu plus faible de nos concitoyens sont allés au cinéma : 62,2% de la population, soit 35,6 millions de personnes vivant en France métropolitaine, se sont rendues dans les salles obscures au cours des douze derniers mois pendant l’année 2009. C’est moins que l’année des « Ch’tis » (63,3% en 2008, record depuis la création de l’étude en 1995), mais nettement au-dessus de la moyenne enregistrée au cours de la décennie 2000-2009 (60,1%).
 
Les habitués du cinéma sont aussi des internautes assidus
 
Qui sont ces spectateurs habitués en 2009 ? Selon l’étude 75 000 Cinéma, leurs caractéristiques fondamentales perdurent : jeunes, urbains, socio-économiquement favorisés et davantage internautes que le reste de la population française. Soit approximativement le même profil que ceux qui téléchargent illégalement. 
 
Près de trois sur dix de ces spectateurs habitués (27,7%) a entre 15 et 24 ans alors que cette tranche d’âge représente « seulement » 13,3% de la population. Une large moitié (56,6%) habite une agglomération de plus de 100.000 habitants (y compris Paris), c’est-à-dire dans des zones urbaines qui ne regroupent que 44% de la population française. Par ailleurs, un spectateur habitué sur quatre (25,8%) appartient aux catégories socioprofessionnelles supérieures (moyenne nationale : 21,4 %).
 
Fait intéressant, les habitués du cinéma sont aussi des internautes assidus : plus des trois quarts des habitués du cinéma (77,7%) se connectent à internet tous les jours ou presque.
 
Au cœur des réseaux sociaux
 
Internautes assidus, les jeunes spectateurs de cinéma sont également mieux connectés aux réseaux sociaux que les autres jeunes internautes (étude réalisée en décembre 2009 auprès de 560 internautes, spectateurs de cinéma 15-24 ans). Alors que l’ensemble des internautes 15-24 ans sont 75% à faire partie de « Facebook », les spectateurs de cinéma internautes âgés de 15 à 24 ans sont plus de 8 sur 10 à être détenteurs d’un compte sur le fameux réseau, et même 85% si ce sont des femmes ! Ce réseau semble particulièrement désigné pour partager les coups de cœur filmiques et faire fonctionner le bouche à oreille : la moitié des spectateurs de 15 à 24 ans actifs sur Facebook a déjà posté des messages relatifs à un film qu’ils viennent de voir ; et un tiers d’entre eux a déjà diffusé une bande annonce de film sur Facebook.
 
On « twitte » aussi sur les films : 8% des internautes 15-24 ans spectateurs de cinéma détiennent un compte Twitter. Ce score passe à 10% au sein des spectateurs habitués, 12% au sein des hommes et 14% au sein des Parisiens.
 
Les jeunes cinéphiles, internautes, et adeptes des réseaux sociaux sont également plus équipés en Iphone que le reste de la population. Ils sont déjà 16% à en posséder un. Le cinéma tient dans les contenus une place de choix : au sein des spectateurs et internautes 15-24 ans, un possesseur d’Iphone sur trois a déjà téléchargé une application sur un film.