Orange : Fin du gel de ses investissements dans la fibre

Orange : Fin du gel de ses investissements dans la fibre
En juin 2009 Orange avait annoncé un gel de ses investissements dans la fibre. Il entendait ainsi protester contre la position de l’ARCEP (et de Free) qui estimait que le meilleur modèle de déploiement était le multifibre. Orange défendait, lui, le mono fibre qu’il aurait loué ensuite à ses concurrents.
 
Cela n’a semble-t-il pas influencé l’ARCEP qui a validé depuis la solution multifibre de le surcout serait de 5% contre 40% annoncé par Orange. Aujourd’hui Orange annonce qu’il met un terme au gel de ses investissements dans la fibre et qu’il y compte investir 2 milliards d’euros d’ici 2015. Orange compte actuellement 33 000 abonnés à la fibre sur un total d’environ 60 000 répartis entre Orange, Free et SFR
 
« Orange se félicite de la clarification du cadre réglementaire récemment intervenue dans le déploiement du très haut-débit et estime que les conditions sont aujourd’hui réunies pour une reprise des investissements dans ce domaine. Orange envisage d’investir environ 2 milliards d’euros d’ici 2015 dans la fibre optique dans les zones très denses, telles que définies par l’ARCEP (zone 1) et au-delà dans les zones les plus denses » annonce l’opérateur dans un communiqué. "Dans les zones très denses, le déploiement reprendra dans les neuf agglomérations (Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Nantes, Nice et Toulouse) déjà couvertes et en Île-de-France. Ce déploiement sera également étendu dès 2010 dans de nouvelles villes telles que Cannes, Montpellier, Orléans, Rennes, Strasbourg et Toulon."
 
Interrogé par l’AFP, Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad qui veut investir un milliard d’euros dans la fibre d’ici 2012, a annoncé par ailleurs qu’il était "en cours de finalisation d’un accord dans lequel (il) rejoint l’expérimentation" d’Orange et SFR.