Lundi : nouveau plan pour le très haut débit

Lundi : nouveau plan pour le très haut débit

<>

Après les multitudes échecs de ce dossier, comme la création d’un opérateur mutualisé dans les zones moins denses mais qui a été abandonnée sous la pression de l’opérateur historique France Télécom … Le premier ministre serait sur le point d’annoncer un nouveau plan sur le principe "d’appels à projets". "Le principe ? Un opérateur, ou plusieurs, pourra se déclarer candidat pour déployer de la fibre optique dans une ville, un département, une région… Si le projet est retenu, il obtiendra un label et un soutien financier de l’État par le biais du fonds d’aménagement numérique des territoires, doté de l’argent du grand emprunt. Ces appels à projet seront pilotés par une structure interministérielle. Pour les zones qui ne verraient émerger aucun projet, le chantier de la fibre optique sera confié aux collectivités locales via des schémas directeurs qui pourraient alors recevoir un soutien financier direct de l’État."

"Enfin, dans les cas où déployer de la fibre optique coûtera trop cher, le spatial entrera en piste. Une partie des fonds du grand emprunt devrait en effet servir à financer Megasat, un satellite de nouvelle génération en mesure d’offrir un débit pro che de celui de la fibre optique."