Free dit stop aux taxes

Interrogé par Challenges, Free est peu enchanté par la proposition de Libération de taxer les FAI pour financer la presse écrite : « Nous avons déjà subi au moins quatre taxes en un an »