Iliad, un phénomène rare dans le secteur des télécoms

Le journal des Finances consacre un article qui revient sur la réussite d’Iliad mais pointe également les difficultés à venir comme l’intégration d’Alice ou l’obtention d’une licence 3 G :

Numéro deux de l’accès à Internet en France, Iliad a une activité très dynamique et aimerait désormais se développer dans la téléphonie mobile. Un nouveau défi judicieux, mais difficile à mettre en oeuvre.

En moins de dix ans, Iliad a bâti un modèle unique. Le détenteur de la marque Free a imposé ses codes dans l’accès à Internet et poussé ses concurrents, France Télécom inclus, à s’aligner. Iliad a réussi à allier une offre triple play (téléphonie, télévision, Internet) à bas prix à une rentabilité élevée. Petit trublion des télécoms à l’origine, il a grandi rapidement et détient 25,4 % des parts du marché de l’accès à Internet en France. L’opérateur s’est développé par croissance interne, à coups d’innovations.

La suite de cet article sur Le Journal des Finances