Free Mobile : le pylône qui a changé la vie d’un village

Free Mobile : le pylône qui a changé la vie d’un village

Vital et formidable, tels sont les qualificatifs utilisés par une maire pour parler d’un pylône récemment sorti de terre. Depuis son arrivée, le quotidien n’est plus le même.

Installé en juin 2020 dans le cadre du New Deal, dispositif datant de 2018 et visant pour rappel à identifier les zones non ou mal desservies par la téléphonie mobile, un pylône a été inauguré le 9 avril dernier à Saint-Ferme. Utilisé par Free Mobile, mais aussi par ses trois rivaux, l’équipement a changé la vie des 360 habitants que compte ce village du département de la Gironde.


(Crédit photo Radio France – Margot Turgy)

Vital

Aux yeux de Marie-France Dalla Longa, maire de Saint-Ferme, l’équipement est “vital”. Au-delà des inconvénients au quotidien, comme la nécessité d’aller au centre du village pour capter ou des communications pouvant être coupées au bout de quelques minutes, l’élue souhaitait en finir avec certaines scènes. “Il y a quelque temps, il y a eu un accident mortel dans les environs de Saint-Ferme. J’ai vu les secours et les gendarmes courir pour avoir du réseau. Quand vous voyez ça, vous vous dites que ce n’est pas possible”, relate-t-elle.

Marie-France Dalla Longa donne un “exemple supplémentaire” ayant prouvé la nécessité d’avoir la 4G dans le village : le Covid-19. “Au début de la pandémie, le pylône n’était pas activé. J’ai prévenu que s’il se passait quelque chose dans le village, avec tous ces gens qui n’ont plus de ligne de téléphone fixe, ça pouvait être très compliqué”, explique-t-elle.

Formidable

De son côté, un couple de viticulteurs est bien content de pouvoir continuer à commercer avec la Chine malgré les restrictions dues à la crise sanitaire. “Comme les déplacements sont interdits depuis plus d’un an maintenant, c’est notre seul moyen de communiquer avec l’Asie. Et on a besoin d’une connexion puissante pour y arriver”, explique la femme, en faisant référence aux outils WhatsApp et Zoom. Il y a les applications sur smartphone qui ont permis au mari de “se lancer en culture agrobiologique” plus facilement. “Il faut connaître les plantes, par exemple. C’est quelque chose que je réapprends en ce moment. Et l’application que j’utilise m’aide, c’est certain”, explique le mari.

“C’est formidable que cette antenne soit là”, résume la maire. “Quand une antenne est installée, on se demande pourquoi on ne l’a pas fait avant”, se demande-t-elle, en se remémorant la résignation face aux anciennes difficultés du quotidien et notant les avantages de cette nouvelle couverture mobile.

Source : France Bleu