Un ex-navigateur se lance dans une grève de la faim contre une antenne 5G Free Mobile

Un ex-navigateur se lance dans une grève de la faim contre une antenne 5G Free Mobile

Un ex-skipper s’oppose à l’installation d’une antenne-relais 5G sur laquelle prévoyait de s’installer Free Mobile avec une action pour le moins radicale : une grève de la faim.

Un riverain qui a une dent contre Orange et Free. Eugène Riguidel, ancien navigateur vainqueur de la Transat en double en 1979, se dresse désormais sur la route de l’opérateur historique avec une grève de la faim. Installé à Landaul , dans le Morbihan, cet octogénaire militant a commencé sa protestation lundi pour s’opposer au projet d’installer un pylône 5G de 36 mètres de haut sur lequel opèreraient Orange et Free Mobile.

Malgré de nombreuses tentatives de négociation, l’opérateur maintient sa volonté d’implantation le long de la rue de Kerjulien (D19), proche des habitations, près d’un cours d’eau et supplantant ainsi le bourg dont l’église est classée, explique-t-il. Une situation incompréhensible, juge-t-il, tant par l’absence de dialogue avec les habitants et leurs représentants que par les autres options se présentant à l’opérateur. “Trois autres terrains, bien mieux placés, selon nous, que celui en projet, ont été proposés ” explique le skipper à la retraite.

Pour ces raisons, n’acceptant pas ce mépris des opérateurs envers les populations riveraines, je décide de réaliser cette grève de la faim afin qu’Orange négocie enfin avec la municipalité un emplacement plus éloigné et plus haut par rapport aux habitations et dans le respect” assène le militant. Eugène Riguidel tient cependant à rassurer : il est en effet suivi par un médecin ” qui a l’habitude de gérer ce genre d’événement“.

Source : Le Figaro et Ouest France