Disney+ franchit le cap des 100 millions d’abonnés

Disney+ franchit le cap des 100 millions d’abonnés

Disney+ a annoncé avoir dépassé la barre des 100 millions d’abonnés sur son service de SVOD.

En effet, mardi 9 mars, le DG de Disney Bob Chapek a annoncé que pas moins de 16 mois après son lancement, la plateforme a réussi à récolter 100 millions d’abonnés. Netflix, principal concurrent du service, à pour sa part mis six ans à atteindre ce cap franchit en 2017, pour un total d’abonnés qui s’élève aujourd’hui à plus de 200 millions.

Le succès de Disney+ peut s’expliquer d’une part car la plateforme de SVOD s’est appuyée sur Hotstar, un service déjà existant en Inde et Indonésie. Ainsi, 30% des abonnés à Disney+ l’étaient via Hotstar en décembre dernier. Le service de SVOD s’est également allié à CANAL+ en France afin d’amasser rapidement de nombreux abonnés. 

D’autre part, la pandémie qui sévit actuellement à probablement jouer en la faveur de Disney+ par rapport à son objectif d’amasser toujours plus d’utilisateurs le plus rapidement possible.

Une expansion des contenus en conséquence

Lors de l’assemblée générale des actionnaires de The Walt Disney Compagny qui a eu lieu le 9 mars, Bob Chapek a également annoncé son intention d’étendre le catalogue de Disney+ : « L’énorme succès de Disney+ – qui a maintenant dépassé les 100 millions d’abonnés – nous a incités à être encore plus ambitieux, et à augmenter considérablement notre investissement dans le développement de contenus de haute qualité ».

« En fait, nous avons fixé un objectif de plus de 100 nouveaux titres par an, et cela comprend l’animation et le live-action Disney, Marvel, Star Wars et National Geographic », précise-t-il. « Notre activité de distribution directe aux consommateurs est la première priorité de la société, et notre solide réserve de contenus continuera à alimenter sa croissance. »

En attendant, le géant peut compter sur « Star », sa nouvelle marque lancée au sein de Disney+. Disponibles dans plusieurs régions du monde y compris la France, Star propose des programmes de divertissement généraliste comme par exemples « X-Files », « 24 heures chrono », « Lost », ou encore « Grey’s Anatomy ». Les contenus proposés par Star sont donc destinés à un public adulte plutôt qu’aux enfants. On peut supposer que « Star » fait partie d’une nouvelle stratégie de la plateforme de SVOD afin de cibler les adultes ou tout au moins, un public moins jeune.

Source : Business Insider