Canal+ relance totalement la machine en France en séduisant 262 000 nouveaux abonnés en 2020

Canal+ relance totalement la machine en France en séduisant 262 000 nouveaux abonnés en 2020

Vivendi a dévoilé hier les résultats annuels du groupe Canal+. Les abonnés sont de retour en France, c’est la fin de l’hémorragie. 

À nouveau compétitif, Canal+ se redresse en France. Après avoir perdu 250 000 abonnés en France métropolitaine en 2018, puis 195 000 en 2019, le groupe annonce avoir séduit l’année dernière près de 262 000 nouveaux abonnés. La longue traversée du désert prend fin pour la filiale de Vivendi qui revient de loin. La réforme en profondeur du groupe et sa transformation en agrégateur de contenus de premier ordre avec de jolis coups comme la distribution exclusive de Disney+ et beIN Sports, myCanal comme pilier, sans oublier des offres plus attractives que par le passé et un plan d’économies d’envergure, portent leurs fruits.

En France, le groupe Canal+ comptait fin décembre 8,67 millions d’abonnés en comptant les clients de M7, racheté en 2019. Le décompte du portefeuille a été harmonisé l’année dernière pour l’ensemble de ses territoires afin de prendre en compte les abonnements collectifs. Dans le détail, le groupe compte désormais dans l’hexagone plus de 5 millions d’abonnés individuels auto-distribués et 3,46 millions d’abonnés issus de ses partenariats avec les opérateurs, en particulier Free. Sur ce point, 81 000 nouveaux clients ont été engrangés en 2020.

Toujours aussi performant à l’international avec un total de 21,8 millions de clients contre 20,3 millions à fin décembre 2019, la filiale de Vivendi voit son chiffre d’affaires annuel grimper à 5,498 millions d’euros, en progression de 4,4 % par rapport à 2019 et ce malgré une baisse de 1,6% des revenus TV en France métropolitaine.

Côté ambition, « nous nous sommes fixés un minimum de 30 millions d’abonnés dans 5 ans » fait savoir Maxime Saada, président du directoire de Canal+, dans les lignes du Figaro. Autre volonté, la démocratisation de la plateforme myCANAL dans les 40 territoires où Canal+ est présent. Tous les voyants sont donc au vert pour le groupe. La reprise de la Ligue 1 et la diffusion de la Ligue des Champions dès la saison prochaine devraient également le sécuriser davantage. A l’heure où la satisfaction client s’améliore, Canal+ atteint l’équilibre. Ce n’est pas un hasard.