Test du Oppo A53s disponible chez Free Mobile : un smartphone intéressant pour les petits budgets

Test du Oppo A53s disponible chez Free Mobile : un smartphone intéressant pour les petits budgets

Positionné sous la barre des 200 euros, l’Oppo A53s met en avant quelques atouts comme son écran 90 Hz pour plus de fluidité ou sa grosse batterie 5 000 mAh pour une solide autonomie. Voici nos impressions après une semaine en sa compagnie.

Avant de passer au test, rappelons les principales caractéristiques de l’exemplaire qui nous a été prêté par Oppo et que l’on trouve en ce moment à 199 euros dans la boutique Free Mobile :

 


Fiche technique du Oppo A53s : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 1,8 GHz (chipset Snapdragon 460)

-   Mémoire vive : 4 Go en LPDDR4x


-   Écran : dalle IPS 6,5 pouces
avec une définition HD+ (1 600 x 720 pixels) et un taux de rafraîchissement jusqu’à 90 Hz

-   Audio : son stéréo

-   Stockage : 128 Go en UFS 2.1 extensible par carte MicroSD (jusqu’à 256 Go)


-   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche gauche

-   Compatibilité 4G : support des bandes 1/2/3/4/5/7/8/12/17/18/19/20/26/28

-   Compatibilité 5G : non


-   Triple capteur photo au dos (organisation en ligne) : 13 + 2 + 2 Mégapixels
(principal + macro + portrait)

-   Capteur photo à l’avant : 8 Mégapixels dans un poinçon en haut à gauche


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-   Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : version 5 (802.11ac)

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   NFC : oui


-   Batterie : 5 000 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 18 Watts (bloc 9V/2A inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface ColorOS 7.2


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal
ou lecteur d’empreintes digitales au dos

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : février 2021


 

Un smartphone beau, mais salissant

Visuellement, l’Oppo A53 est plutôt réussi, notamment dans la finition “Bleu des tropiques” de notre modèle de prêt. Au moins, jusqu’à ce que la coque soit couverte de traces de doigt ou de poils d’animaux. Autant prévenir les maniaques : elle accroche tout.

La préhension est plutôt bonne avec le poids pas excessif (malgré la bonne batterie à bord), l’épaisseur contenue et les tranches arrondies. Les maladroits devront toutefois faire attention avec la coque un peu glissante. Pour eux, une coque de protection ne sera pas un luxe.

Enfin, le smartphone n’est pas trop bancal sur le dos, avec un bloc photo arrière large et peu épais. Non loin de lui se trouve d’ailleurs le lecteur d’empreintes digitales.

Écran 90 Hz et son stéréo sous les 200 euros

L’écran de l’Oppo A53s a un argument intéressant sur son segment tarifaire, à savoir le taux de rafraîchissement 90 Hz apportant de la fluidité. Il évite également l’encoche goutte d’eau, en ayant recours à un poinçon excentré pour échapper autant que possible à l’oeil durant la vidéo ou le jeu. Pas de Full HD+ par contre, puisqu’il faut se contenter d’une définition HD+. Pas d’OLED non, mais de l’IPS. Depuis les paramètres, on peut ajuster la chaleur d’affichage ou le taux de rafraîchissement.

Côté son, l’Oppo A53s a également des arguments au regard de son prix : un son stéréo avec de la puissance et du relief, une connectique mini-jack et des écouteurs fournis qui sont d’assez bonne facture.

Rien de foufou en photo

La partie photo fait l’impasse sur quelques fonctions pratiques comme l’ultra grand-angle ou le mode nuit. Elle ne propose rien non plus de foufou dans de bonnes conditions de luminosité (manque de détails et mauvaise gestion de la lumière notamment). C’est, à nos yeux, le point faible de l’Oppo A53s.

Ci-dessous, une photo de jour en extérieur, puis ses versions zoomées 2x et 5x :

Deux autres photos en extérieur, par beau soleil :

Une photo en intérieur :

Une photo avec le mode macro :

Deux photos de nuit :

Un selfie donnant l’impression d’une forte luminosité, puis la luminosité perçue par le capteur dorsal (il commençait en fait à faire nuit…) :

4G 700 MHz et dual-SIM

L’Oppo A53s se limite à la 4G pour la partie réseau. Pas de 5G pour lui. Ce smartphone propose une gestion dual-SIM avec deux logements Nano-SIM au niveau de la tranche gauche. D’ailleurs, pas de logement hybride obligeant à choisir entre dual-SIM et extension mémoire. Enfin, il supporte la 4G 700 MHz chère aux abonnés Free Mobile.

Ci-dessous, des débits en intérieur :

Puis des débits en extérieur :

Le jeu ? Ça dépend…

Avec son chipset Snapdragon 460 associé à 4 Go de mémoire vive, l’Oppo A53s n’est pas le parfait compagnon du gamer. Il permet de jouer, mais pas confortablement à tous les titres du Play Store. Call of Duty Mobile tournait tranquillement avec les graphismes moyens, sans saccades. Asphalt 9 se lançait également, mais avec l’impression d’un manque de fluidité en réglage par défaut. Nous avons dû réduire les options graphiques au minimum pour avoir une fluidité correcte. Concernant la chauffe, rien à signaler.

De son côté, l’outil Disk Speed nous indiquait 335 Mo/s en lecture et 242 Mo/s en écriture.

Une autonomie confortable, une charge pas trop longue

Avec une batterie de 5 000 mAh à bord, l’Oppo A53s permet de tenir deux jours loin du secteur sans se restreindre, voire trois jours dans le cas d’un usage assez modéré. Un gage de sérénité au quotidien.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 11h24 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 9h04 avec 14 % :

-  20 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  1 heure et 45 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  15 minutes de streaming audio avec le son du smartphone

-  Consultation et alertes Twitter / Gmail

-  Surf sur Internet

-  3 appels courts

-  SMS

-  Photos

-  Fonctionnement continu de TousAntiCovid

-  18 mises à jour d’applications

-  1 téléchargement d’application

-  1 mise à jour système

-  Tests de débit

La charge 18 Watts, qui s’effectue d’ailleurs via une connectique USB-C, rend le temps de charge acceptable en gardant à l’esprit la taille de la batterie.

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  9h15 : 0

-  9h20 : 4 %

-  9h25 : 10 %

-  9h30 : 16 %

-  9h35 : 23 %

-  9h45 : 36 %

-  10h02 : 53 %

-  10h29 : 79 %

-  10h35 : 83 %

-  10h39 : 86 %

-  10h49 : 92 %

-  11h17 : 99 %

-  11h24 : 100 %

Pas de charge sans-fil, par contre.

Une interface basée sur Android 10

Avec son A53s, Oppo fournit une interface ColorOS 7.2 basée sur Android 10

Elle propose quelques fonctions pratiques, comme :

-  Le choix d’avoir ou non un tiroir d’applications

-  L’écran scindé pour afficher deux applications en même temps

-  La gestion avancée des gestes

-  La barre latérale de raccourcis

-  Le mode nuit

-  L’espace de jeu pour gérer ses jeux installés (améliorer l’autonomie ou favoriser les performances, bloquer les notifications et appels ou verrouiller la luminosité)

En sortie de boîte, l’Oppo A53s n’est pas blindé de logiciels partenaires plus ou moins exotiques. On a Facebook et WPS Office que vous pourrez désinstaller.

Concernant la partie sécurité, les deux solutions de déverrouillage avancé, à savoir la reconnaissance faciale et le lecteur d’empreintes dorsal, fonctionnaient à merveille. Une mise à jour système nous a permis d’installer les patchs du mois de février 2021.

 


VERDICT

Pour un smartphone sous la barre des 200 euros, l’Oppo A53s a quelques arguments intéressants comme son écran fluide, son rendu audio stéréo bienvenu en multimédia, son stockage plutôt confortable, sa très bonne autonomie et sa charge filaire assez rapide. Sur ce segment tarifaire, il faut toutefois faire des compromis. La partie photo se révèle très moyenne, tandis que les performances permettront du jeu, mais pas dans les meilleures conditions. Sans surprise, il fait l’impasse sur la 5G récemment lancée en France. Bref, l’Oppo A53s se présente comme une option intéressante dans le cas d’un budget limité.