Des militants contre le “techno-monde” s’attaquent violemment à la fibre optique

Des militants contre le “techno-monde” s’attaquent violemment à la fibre optique

Dans un combat contre la technologie, un groupe de militants s’en est pris avec violence à une entreprise spécialisée dans la fibre optique. Deux sites ont été incendiés.

Revendiquant deux incendies ayant eu lieu dans la nuit du 17 au 18 février et celle du 19 au 20 février dans le département de l’Isère, un groupe de militants parle d’une “guerre au système techno-industriel”. Les actes criminels en question ont ciblé Constructel, une entreprise spécialisée dans l’installation de la fibre optique. Le premier incendie s’est déroulé sur la commune de Brézins. Il a touché quatre véhicules et des rouleaux de fibre optique. Le second a eu lieu à Sassenage. Il a endommagé un véhicule nacelle, des stocks de câbles et une antenne-relais. Samedi, le procureur de la République de Grenoble a annoncé une enquête commune confiée à la gendarmerie.

L’ultra-gauche libertaire face au “techno-monde”, face à l’”enfer technologique”

Les deux incendies ont plus précisément été revendiqués mardi au travers du site Indymedia, proche de l’ultra-gauche libertaire et déjà utilisé pour revendiquer d’autres actes du même acabit dans la région. Les auteurs disent combattre le progrès technologique et ses répercussions négatives sur le vivant. “Si, pour nous, s’en prendre à des installateurs, des réparateurs ou des fournisseurs de câbles fait sens, ce n’est pas pour protester contre la 5G en particulier, mais bien dans un cadre plus large, de combat contre le techno-monde”, explique le texte anonyme. “Nous ne pouvons pas rester spectateurs face à cette méga-machine qui s’étend partout en pillant, détruisant, mesurant et contrôlant tout ce qui vit”, peut-on également lire. “Nous voulons saluer tous les incendiaires qui agissent dans l’ombre en ce moment et portent des coups répétés à cet enfer technologique”, se félicitent les militants.

Source : AFP