Après SFR et Bouygues Telecom, Orange augmente automatiquement le prix de l’abonnement de certains abonnés

Après SFR et Bouygues Telecom, Orange augmente automatiquement le prix de l’abonnement de certains abonnés

Orange commence à augmenter la facture de certains abonnés en l’échange de plus de data. Il est possible de refuser l’offre.

A l’heure où Red by SFR en prend pour son grade sur les réseaux sociaux autour de sa stratégie d’augmentation de tarif pour ses abonnés à un forfait dit jadis “à vie”, et ce sans possibilité de refuser, Orange entre dans la danse.

Attribuée habituellement à Bouygues Telecom et SFR, la pratique largement décriée par les utilisateurs et les associations de consommateurs, est malgré tout légale. L’opérateur historique le sait et décide d’emboîter le pas à ses deux rivaux. En effet, l’agrume informe actuellement par mail certains abonnés de l’augmentation automatique à venir du prix de leur abonnement en échange d’un enrichissement.

C’est le cas pour cet abonné à une offre Open 10 Go Fibre. Orange lui annonce que son abonnement passe dorénavant à 40 Go, soit 30 Go supplémentaires. Si cet avantage est offert pour le moment, il lui sera facturé 2€ de plus par mois à partir du 5 mars prochain « sans réengagement et sans démarche de votre part », explique l’opérateur.

Si parfois, il n’est pas possible de refuser ce type de modification d’offre chez Bouygues Telecom et Red By SFR, Orange tient à assurer en permettant de « revenir à tout moment à l’offre initiale ». Seul Free n’use pas aujourd’hui de cette pratique.

 

Ce que dit la DGCCRF

 

Selon la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes, les opérateurs ont le droit d’augmenter le prix des forfaits en respectant deux conditions. La première : prévenir un mois avant par courrier ou courriel. La seconde : l’amélioration de l’abonnement doit concerner seulement des services ayant attrait aux télécoms comme les SMS illimités, plus de data ou un meilleur débit. En revanche, ils ne peuvent en aucun cas augmenter le prix du forfait pour une autre raison comme “une option musique, option télé, abonnement à un livre”. En cas d’augmentation pour un autre motif, l’abonné peut signaler cette hausse de forfait sur la plate-forme SignalConso mise en place par la Répression des fraudes. Sa situation sera alors examinée. Lors du lancement de la plate-forme, l’autorité a affirmé que les entreprises ayant reçu plusieurs signalements sans réagir seront dans leur viseur.