Free Mobile : pas de zone blanche, pas d’antenne

Free Mobile : pas de zone blanche, pas d’antenne

N’étant pas en zone blanche, une partie des habitants d’un petit village ne veulent pas de l’antenne Free. D’autant plus que l’installation impacterait la valeur de l’immobilier et l’esthétisme des lieux. Sans compter les ondes.

Free voudrait bien installer une antenne-relais pour améliorer sa couverture mobile à Montclar-de-Comminges, village de moins de 100 habitants dans le département de Haute-Garonne. L’opérateur rencontre toutefois une résistance locale. 17 des 31 familles que compte la bourgade ont en effet signé une pétition contre l’installation du pylône de 25 mètres devant accueillir l’antenne. Les opposants entendent bien faire entendre leur voix, ayant sollicité les associations spécialisées, la secrétaire départementale de l’Ariège Florence Cortes et la présidente de Région Carole Delga.

Les arguments tournent autour de l’exposition aux ondes en raison d’une distance de 300 mètres avec les premières habitations, de l’esthétique des lieux et de l’impact sur la valeur de l’immobilier aux alentours qui chuterait de 30 %. “Ce qui me fait le plus peur, c’est l’aspect sanitaire, il y a des interrogations sur les effets des ondes électromagnétiques sur la santé”, indique l’habitante à l’origine de la pétition. “Quand on fait le choix de vivre dans ce village préservé, dans un cadre privilégié, mais loin de toute commodité, c’est pour être à la campagne et loin de ces problèmes”, peut-on également entendre.

Mais les habitants soulignent un autre point, important à leurs yeux. “Notre village n’est pas en zone blanche ! Il y a une antenne à 800m à vol d’oiseau. Personne n’a de problème de réseau. Moi-même je télétravaille via mon téléphone sans difficulté depuis Montclar”, indique-t-on côté opposants.

Source : La Gazette du Comminges (version papier)