Pas de mutualisation sur la 5G entre Free et Orange, Xavier Niel donne sa version

Pas de mutualisation sur la 5G entre Free et Orange, Xavier Niel donne sa version

Orange l’a annoncé avec force et fracas hier, il n’y aura pas de partages de réseaux 5G avec Free. Si l’opérateur historique a donné sa version, Xavier Niel pour sa part fait résonner un autre son de cloche.

Chacun ses griefs. Si Orange considère que la stratégie de déploiement de réseau de Free n’est pas compatible avec la sienne et annonce ainsi avoir mis fin aux discussions, le patron de son concurrent donne des raisons complètement différentes.

En effet, Xavier Niel a expliqué hier, devant l’Ajef, l’association des journalistes économiques et financiers, qu’il s’agirait plus d’une différence de fonctionnement entre les deux concurrents. « On a découvert que le rythme d’une entreprise entrepreneuriale comme peut l’être Iliad, c’est pas celui d’une administration comme l’est Orange » explique-t-il. « Et donc on n’y arrivait pas. En face de nous, on avait une société qui ne tranchait pas, qui n’avançait pas ». Des négociations stagnant et un rythme trop lent auraient ainsi eu raison du projet de mutualiser les réseaux 5G des deux opérateurs.

Si le détail des griefs de chacun des opérateurs n’est pas détaillé, les suppositions vont bon train du côté d’Orange. Le lien entre la “divergence de stratégie de déploiement” entre les deux opérateurs et les critiques de Stéphane Richard autour de l’utilisation de la bande-fréquence 700MHz par Free a déjà été fait par beaucoup de médias.