Dès le 1er janvier un indice de réparabilité mis en place obligatoirement sur les smartphones et autres appareils électroniques

Dès le 1er janvier un indice de réparabilité mis en place obligatoirement sur les smartphones et autres appareils électroniques

Dans le cadre de la la loi anti-gaspillage, votée en février dernier , un indice de réparabilité va entrer en vigueur à partir du 1er janvier prochain.

En 2020 en France seulement 40% des appareils électriques et électroniques en panne sont réparés. Cet indice de réparabilité se matérialisera avec un logo jaune ou on y voit une molette et un écrou, ce dernier sera associé à une note sur 10. Ce logo devra obligatoirement et clairement afficher par le fabricant sur l’emballage ou l’étiquette du produit ainsi que dans les lieux de vente et les plateformes de e-commerce. Les smartphones sont évidemment concernés, ainsi que d’autres appareils, notamment électroménager. 

Cinq critères seront pris en compte pour établir l’indice de réparabilité : la disponibilité de la documentation, la démontabilité, l’accès et les outils, la disponibilité des pièces détachées, le prix des pièces détachées, et un dernier critère spécifique à la catégorie d’équipements concernée. Un site web et déjà à disposition, pour le moment les indices de réparabilités ne sont pas encore indiqués, mais tout laisse à penser qu’à partir du 1er janvier le site sera en mesure d’indiquer l’indice de réparabilité d’un appareil électronique. Pour le moment cinq catégories d’appareils sont disponible : les smartphones, les ordinateurs portables, mais aussi les téléviseurs, les lave-linge et même les tondeuses à gazon. D’autre catégories viendront surement s’ajouter avec le temps.