Freebox Pop et mini 4K : découvrez gratuitement Wakanim, un service de SVOD pour les fans d’animés japonais

Freebox Pop et mini 4K : découvrez gratuitement Wakanim, un service de SVOD pour les fans d’animés japonais

Univers Freebox vous propose aujourd’hui de découvrir Wakanim, un service de SVOD pour les fans d’animés japonais disponible sur les Freebox Pop et mini 4K via une application téléchargeable sur le Play Store.

Comme Crunchyroll dont nous avons récemment proposé un test ou encore Anime Digital Network, Wakanim s’adresse aux amateurs de culture nippone. Créée en 2009, cette plate-forme de vidéo à la demande par abonnement propose en effet de nombreux animes japonais. Le service est disponible sur le Play Store d’Android TV, se rendant ainsi accessible aux abonnés Freebox Pop et mini 4K.

Sans publicité, Wakanim propose notamment L’Attaque des Titans d’Hajime Isayama, dont il diffuse la dernière saison en exclusivité. Au menu aussi : Blue Exorcist de Kyoto Saga, Haikyû de Haruichi Furudate ou encore Fire Force d’Atsushi Ōkubo. Sans oublier la célèbre série Demon Slayer de Koyoharu Gotouge. Le service intègrera d’ailleurs le film dans la continuité de la saison 1.

S’inscrire au service : quelques clics

Il faut commencer par s’inscrire, en passant par le site Web de Wakanim.

Le service propose une période d’essai de 14 jours, après laquelle il vous en coûtera 5 euros par mois. Des abonnements trimestriel et annuel sont aussi possible pour 13,99 et 49,99 euros respectivement.

L’inscription se fait en quelques clics, après avoir renseigné ses identifiant, mot de passe, pays, département et données bancaires. Le paiement par PayPal ou PaysafeCard est envisageable, mais ne donne pas accès à l’essai gratuit.

Télécharger l’application sur le Play Store

Une fois l’inscription terminée, il faudra se rendre sur l’interface du player Freebox pour télécharger et installer l’application depuis le Play Store.

Une fois l’application chargée, entrez vos identifiant et mot de passe pour vous connecter au service. 

L’interface d’accueil : on ne change pas une formule gagnante

L’interface de Wakanim est on ne peut plus classique, avec une barre de navigation sur la gauche et une grille de contenus sur le reste de l’écran. Le service n’a pas réinventé la roue.

La barre de navigation donne accès à un moteur de recherche, utilisable avec le clavier virtuelle ou la voix.

Viennent ensuite, en dessous, des sections nommées “Catalogue”, “Collection”, “Genres”, “Ma WatchList” et “Paramètres”. 

“Catalogue” vous plonge dans les nombreuses recommandations de la plate-forme.

“Collection” donne accès aux contenus acquis (nous y reviendrons plus loin). 

“Genres” renvoie vers les différentes catégories de contenus (action, arts martiaux, aventure, demons, détective, créations originales, etc.). D’ailleurs, l’interface précise le nombre de séries disponibles par genre. Bien vu. Il y en a ainsi 107 dans la catégorie “Action”.

“Ma WatchList” donne accès à vos contenus épinglés en vue d’une lecture ultérieure (depuis la fiche du contenu). Seul hic : la fonction n’a jamais fonctionné durant nos tests. Notre liste était en effet désespérément vide malgré nos nombreuses tentatives de l’alimenter…

“Paramètres” permet de se déconnecter et d’afficher le “À propos”. On y retrouve par ailleurs l’activation du bouton permettant “Ignorer” l’introduction dans la sous-section “Lecteur”. Bref, une section bien vide.

Le lecteur : bien pensé

Le lecteur est plutôt bien fichu. Il propose une réglette pour naviguer dans le contenu à l’aide des flèches gauche/droite de la télécommande, ainsi que des boutons de mise en pause/lecture, de retour 30 secondes en arrière (pratique si vous avez loupé un dialogue ou un moment d’action) et un retour au début du contenu.

Une icône en format d’écran permet de définir la qualité de diffusion pour s’adapter au mieux aux performances de votre connexion Internet. Cela peut également économiser l’enveloppe data du forfait dans le cas d’un usage sur mobile. Bien vu.

Une collection à alimenter : pour ceux voulant posséder le contenu

Revenons enfin sur la section “Collections”. Elle s’adresse à ceux voulant posséder leurs contenus. Comprendre les télécharger au lieu de simplement les consulter en streaming. Il faudra toutefois alimenter au préalable un crédit depuis votre compte. Chaque épisode coûte 1 crédit et chaque crédit coûte 1 euro. En gros, 1 euro l’épisode. Pas cher au premier abord. Tout dépend ensuite du nombre d’épisodes de la série convoitée.


VERDICT

Simple à prendre en main, gâtée de bonnes idées et fluide, l’interface de Wakanim est un point de fort. Si on peut bien évidemment de côté le dysfonctionnement de la fonction Watch List observée durant notre test. La riche de contenus est également un bon point, tout comme la possibilité d’acquérir les épisodes de ses séries favorites.