La 5G entraînerait, sur 15 ans, 20 milliards d’euros de bénéfices en France d’après Ericsson

La 5G entraînerait, sur 15 ans, 20 milliards d’euros de bénéfices en France d’après Ericsson

L’équipementier Ericsson, a levé le voile sur une étude analysant les coûts et bénéfices issus du potentiel de la 5G en France et en Europe.

La 5G, une poule aux oeufs d’or ? La nouvelle génération de téléphonie sera en tout cas très rentable, d’après une étude menée par Analysis Mason pour Ericsson, en partenariat avec Qualcomm. En comparant le coût de base du déploiement et les recettes engendrées, la France peut s’attendre à 20 milliards d’euros de bénéfices en France, sur 15 ans grâce à l’exploitation de la 5G à son plein potentiel.

L’étude estime le coût de déploiement de base de déploiement de la 5G à 4,2 milliards d’euros dans l’Hexagone. Ainsi, elle affirme que “la 5G rapportera donc 4,7 foix son coût de déploiement sur 15 ans“. Sous certaines conditions, cependant.

En effet, l’étude met l’accent sur l’importance pour l’Europe et la France d’accélérer en terme de disponibilité et d’utilisation des infrastructures 5G. Notamment pour permettre une utilisation dans les usines et sur les sites industriels, puisque le domaine, boosté par une 5G à plein potentiel, pourrait générer à lui seul 7 milliards d’euros de bénéfices, pour un investissement initial d’1,4 milliard.

 Dans plusieurs domaines, la 5G endrera des bénéfices 3 à 7 fois supérieurs à l’investissement de base.

La nouvelle génération de téléphonie mobile sera notamment très rentable dans deux domaines très importants : l’industrie comme cité précédemment et l’agriculture, avec 6,6 milliards d’euros de bénéfices. A noter que ce dernier marché serait aussi celui le plus cher à développer, avec 1,3 milliard d’euros de coûts.