Mediapro attaque Canal+ pour “abus de position dominante”, le conflit sur les droits TV s’intensifie

Mediapro attaque Canal+ pour “abus de position dominante”, le conflit sur les droits TV s’intensifie

En pleine conciliation avec la LFP sur le paiement des droits de la Ligue 1, Mediapro assigne Canal+ en justice pour “abus de position dominante”. La maison-mère de Téléfoot dénoncerait l’impossibilité de trouver un accord de distribution avec la chaîne cryptée.

L’histoire n’est pas simple et l’issue est aujourd’hui très incertaine. Mediapro semble tenter le tout pour le tout alors que la Ligue de football professionnel ne semble pas croire en sa capacité à tenir ses engagements. Il faut dire que le diffuseur de 80% de la Ligue 1 et de la Ligue 2 n’a pas payé l’échéance du 5 octobre de 172 millions d’euros et ne semble pas enclin à régler la suivante, le 5 décembre, à hauteur 162 millions d’euros. Pire encore, il n’apporte pas de garantie pour l’avenir. Le conciliateur doit présenter le 4 décembre prochain, un plan de sortie de crise au tribunal de commerce de Nanterre, révèle L’Equipe. Mais les discussions entre la Ligue et Mediapro ne semblent pas prendre la tournure escomptée. Un plan B subsiste toutefois, la reprise des droits par Canal + mais là encore un autre conflit subsiste.

Mediapro attaque Canal+ 

En septembre dernier, la filiale de Vivendi a assigné Mediapro en justice pour « inégalité de traitement » par rapport aux FAI. Canal+, diffuseur de 20% de la compétition, avait alors dénoncé “des conditions impossibles” et “irréalistes”. Aujourd’hui, le bras de fer s’intensifie rapporte l’AFP, c’est tour de la maison-mère de Téléfoot de contre-attaquer. Mediapro poursuit Canal+ auprès du tribunal de commerce de Paris, pour “abus de position dominante”, “pratiques abusives et déloyales” en réclamant des dommages et intérêts.

Selon le groupe sino-espagnol, il est impossible aujourd’hui de signer le moindre accord de distribution avec la chaîne cryptée depuis la fin de l’appel d’offres. Des discussions ont bien été entamées mais Canal+ aurait proposé une offre inacceptable en matière d’exposition, explique-t-on du côté de Mediapro, révèle l’agence de presse. Pour être rentable, Téléfoot doit séduire 3,5 millions d’abonnés, ll est donc vital pour la chaîne de toucher les abonnés de Canal+. Pour l’heure, elle compterait seulement 480 000 abonnés, informe l’Equipe, soit bien en deçà des 600 000 clients annoncés récemment par Jaume Roures, patron de Mediapro.

Source : L’Equipe (version papier), l’AFP