Le PDG d’Orange reste à la tête de la GSMA, l’association représentant 750 opérateurs dans le monde

Le PDG d’Orange reste à la tête de la GSMA, l’association représentant 750 opérateurs dans le monde

La GSMA, regroupant 750 opérateurs et 400 entreprises actives dans la téléphonie mobile a réélu Stéphane Richard, patron d’Orange, à la tête de son conseil d’administration.

C’est reparti pour deux ans. Après avoir été nommé pour la période 2019-2020, le PDG d’Orange a été de nouveau désigné pour la présidence de l’association représentant l’intérêt d’opérateurs à travers plus de 220 pays.

Ainsi, dès 2021 et jusqu’à la fin de l’année 2022, Stéphane Richard devra gérer la direction stratégique de l’organisation. La GSMA contribue également à la définition et la publication de normes de téléphonie mobile, comme la VoLTE ou l’eSIM, c’est aussi l’organisatrice du World Mobile Congress que les plus technophiles connaissent. Il font également face aux problématiques futures, notamment en collaborant autour de la 5G et de l’internet des objets (IoT).

Le conseil d’administration a été salué par le directeur général de la GSMA, pour son soutien durant “une année difficile” à une période où il est crucial pour les acteurs des télécoms de “travailler ensemble et de débloquer la pleine puissance de la connectivité pour que les utilisateurs, l’industrie et la société prospèrent“. Les objectifs de l’association sont fixés sur trois axes principaux : l’avancée technologique, les savoirs industriels et le progrès humain (notamment à travers le développement de l’inclusion numérique).

Le conseil d’administration compte 26 membres, tous haut placés parmi différents opérateurs présents partout dans le monde (Chine, Amérique du Sud, Allemagne, Italie, Arabie Saoudite…).