Trois lycéens piratent Orange et récoltent 230 000 euros, 7 ans après les sanctions tombent

Trois lycéens piratent Orange et récoltent 230 000 euros, 7 ans après les sanctions tombent

Trois jeunes lycéens originaires de Toulouse ont berné Orange en 2013 et récoltés un butin s’élevant à 230 000 euros. Ils risquent aujourd’hui des peines de 4, 8 et 12 mois d’emprisonnement avec sursis. 

La jeunesse fait parfois faire des erreurs. Rappels des faits, en 2013 trois lycéens du lycée Fermat de Toulouse ont pris pour cible Orange et ont réussi à récolter plusieurs centaines de milliers d’euros grâce à un stratagème bien orchestré. À l’époque en naviguant sur le dark web ces trois camarades ont trouvés des informations afin de s’introduire dans les répartiteurs permettant de raccorder les différents clients au réseau de l’opérateur historique. Avec ces informations en leurs possessions, ils ne leur restaient plus qu’à passer à l’action. L’idée était simple, se faire passer pour des techniciens de l’opérateur et prendre le contrôle de la ligne téléphonique afin de générer de l’argent en appelant de nombreux numéros surtaxés et recevoir des codes afin de réaliser des achats. À terme, ce petit manège a représenté 350 piratages et plus de 230 000 € de butin. Évidemment attrapés par la justice, les trois adolescents s’étaient défendu en expliquant que l’objectif était de se faire de l’argent de poche. 

Un moyen peu conventionnel pour se faire de l’argent de poche. 7 ans plus tard, les trois lycéens désormais âgés d’une vingtaine d’années se retrouvent sous le couvert de peines allant de 4, 8 et 12 mois d’emprisonnement avec sursis. Une prochaine audience aura lieu pour fixer l’indemnisation d’Orange.

 

Source : Presse Citron