Orange : top départ pour la vente de son réseau de fibre optique en zone rurale

Orange : top départ pour la vente de son réseau de fibre optique en zone rurale

Comme prévu, Orange va céder la moitié de son réseau fibre en zone peu dense. Le premier tour des enchères doit prendre place aujourd’hui.

Monétiser et maximiser la valeur de ses réseaux en France mais aussi en Europe, tel est l’objectif d’Orange affiché dans son nouveau plan stratégique “Engage2025” présenté en décembre dernier. Dans celui-ci, le FAI a posé les premières pierres de la cession partielle de certains réseaux, tout en gardant le contrôle.

Pour ses infrastructures FTTH, Orange prévoit de s’associer à des partenaires financiers dans certaines zones en particulier dans les RIP avec la création cette année de sa filiale Orange Concessions. Si la crise sanitaire a quelque peu bouleversé son calendrier, l’opérateur peut compter sur un appétit fort pour ses actifs.

Selon Les Echos, Orange déclenche dès ce lundi la vente de la moitié de ses réseaux fibre en zone rurale à savoir 4 millions de lignes lesquelles pourraient être valorisées de 1,8 à 2 milliards d’euros. Reste que les trois quarts sont encore à déployer.

Pour cette cession, l’ex-France Télécom a mandaté la banque d’affaires Crédit Suisse, le premier tour des enchères doit prendre place aujourd’hui. En lice du côté des investisseurs, CNP, Crédit Agricole Assurances, la Caisse des Dépôts, EDF Invest, ou encore les fonds d’infrastructures IFM et I Squared mais aussi la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Orange reste aujourd’hui le seul des grands opérateurs français à détenir 100% de ses réseaux fibre. SFR, Bouygues Telecom et Free sont déjà passé par la case cession.