Canal + : vers une dernière danse sur le canal 4 de la TNT ?

Canal + : vers une dernière danse sur le canal 4 de la TNT ?

Seul candidat à sa succession sur la TNT, la chaîne cryptée défendra la 30 septembre prochain son dossier devant le CSA. 

Après s’être posé la question d’un éventuel retrait de la TNT à la fin de l’année, Canal+ est en route pour renouveler sa fréquence TNT sur le canal 4. La chaîne cryptée est la seule à avoir déposé un dossier de candidature à sa propre succession à compter du 5 décembre 2020, date de la fin de son autorisation. Si la filiale de Vivendi n’est pas dans l’obligation de mener à bien le processus, cela avance. Le 30 septembre prochain à 10h30, la chaîne défendra son dossier déclaré recevable en séance publique devant le CSA.

A première vue, Canal+ a postulé sous conditions. Car aux yeux de Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, les obligations sont assommantes« la fiscalité n’a cessé de se durcir en France » et les « coûts de diffusion propres à la TNT sont extrêmement élevés », a-t-il déclaré en janvier, de quoi réfléchir à deux fois. Le passage de 5,5 à 10% de la TVA (120 millions d’euros d’impact) rebute également le groupe. En l’état, le modèle de la chaîne cryptée semble menacé. Surtout que les abonnés TNT ne représentent plus que 5% de sa base totale, soit près de 400 000 abonnés sur 8,2 millions, lesquels sont sur l’IPTV et/ou le satellite.

 « Dans certains départements, nous n’avons plus que 100 ou 150 clients TNT, je ne vais pas payer des antennes dans tous les sens pour 150 clients », a pour sa part fait savoir le 9 septembre Frank Cadoret, directeur général de Canal+ France sur 01TV.

Pour autant, le retrait de Canal+ ne devrait pas intervenir dans l’immédiat : « C’est une discussion qu’on a avec le CSA, nous sommes prêts à faire des efforts, mais il faut aussi que le CSA nous aide et qu’il y ait des contreparties ». Nul doute que l’audition à la fin du mois, ne sera pas de tout repos.

Au vu de l’évolution des usages, l’iPTV et l’OTT pourraient toutefois pousser Canal+ vers la sortie de la TNT dans les prochaines années. En attendant, la chaîne cryptée semble bien en route pour une dernière danse, un certain nombre de ses abonnés sont des irréductibles de la TNT et Canal+ ne peut pas leur mettre de décodeurs. Malgré tout, le hertzien numérique a de moins en moins la cote chez les clients de la chaîne cryptée, lancée en 1984.